AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Cordé, à ton tour
par Roji Jeu 18 Mai - 12:37

» Sombrecoeur, si tu passes par là!
par Drinyda Mar 14 Avr - 18:43

» Vidéos raid en guilde
par Obynan Mar 7 Avr - 17:04

» Nouveau tube de Prométhée feat End of life !
par Drinyda Mar 24 Mar - 19:36

» Prométhée
par Maléaganne Sam 21 Fév - 20:46

» Asthé -revenant- enfin des nouvelles !
par Ménétios Mer 4 Fév - 18:06

» Re...
par Yzaboo Lun 10 Nov - 14:02

» Les méandres des arcanes [Lùv & Izial]
par Lùv Mer 17 Sep - 2:05

» Les Chroniques de Prométhée
par Lùv Jeu 11 Sep - 2:10

» [Candidature] Skyroce
par Ménétios Jeu 14 Aoû - 14:42


Partagez | 
 

 Les Chroniques de Prométhée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roji
Révéré
Révéré
avatar

Age : 38

MessageSujet: Les Chroniques de Prométhée   Lun 28 Avr - 12:30




Bonjour à tous. Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenu et aidé à présenter notre passion ici. Nous avons déjà posté plusieurs fois des articles à propos des chroniques de Prométhée. Toutefois, afin de faciliter son suivi, je me suis permis de créer moi même un nouveau sujet (Afin de pouvoir l'editer plus simplement). C'est pourquoi je m'excuse d'avance de répéter une fois de plus le sujet. Mais je vous rassure, il y a des nouveautés. Si vous découvrez ou redécouvrez ce sujet et ses Chroniques, nous vous conseillons de commencer par le premier article (désormais terminé) qui présente une vue globale des origines de notre histoire (Prométhée I : La naissance de l'Ordre).

A la suite de celui-ci vous trouverez les liens des autres articles parus à ce jour. Sachez que nous numérotons les articles dans leur ordre de parution. Excepté le premier, ils ne seront pas toujours dans l'ordre chronologique.
Enfin nous ferons un rassemblement des liens de chaque épisode de notre petite "Web-serie", qui n'a que pour onjectif, nous amuser.



    Prométhée I : La naissance de l'Ordre


Citation :
Chapitre 1 : Athæna et la Main d'Argent

Il y a près de 3000 ans, L’empire des Humains d’Arathor fut fondé à Lordaeron. Cet empire s’agrandit au fil du temps pour englober plus tard tout le royaume de l'ouest d'Azéroth. En l'an - 200, des luttes et des tensions liées à une expansion surdimensionnée causèrent la fragmentation de l’empire Humain d’Arathor en 7 nations autonomes, y compris celui de Lordaeron. Au nord de ce royaume se trouvait la magnifique cité de Stratholme, qui sera plus tard le berceau d'Athæna et de son Ordre.

Lorsque les 7 nations se séparèrent, beaucoup de nobles familles prîrent de plus en plus de stature. L'une d'entre elle avait choisi la voie de la sagesse et de la compassion. Il s'agissait de la famille Erkagan [R-k-gane] dirigée par le premier intendant Alexandre en -40. Ses membres portaient un amour profond pour le peuple, son royaume et le roi Terenas Menethil. En l'an -30, l'intendant Alexandre et sa femme Julia eurent une fille qu'ils appelèrent Athæna. Ayant reçu l'enseignement de son père, la princesse suivit les espoirs de ses parents. Plus tard, elle devint une grande prêtresse de la Chapelle de Stratholme attirant toujours plus de "fidèle" à sa cause. C'est en -15 que les chevaliers et les seigneurs fondèrent l'Ordre d'Athæna à Stratholme. On lui donna le titre de Princesse et son père eut le titre d'intendant de l'ordre, celui qui détenait le "pouvoir".

En l'an 1, la princesse Athæna mit au monde des jumeaux. Tout dabord l'Ordre fut choqué car le père était inconnu. Toutefois ce détail fut très vite oublié et les frères jumeaux Rojiraya et Roji connurent une enfance heureuse. 18 années plus tard, Rojiraya pris la succession de son grand-père extrêment malade. Rojiraya était un homme d'une grande clémence et son frère Roji le considèrait souvent comme un dirigeant trop faible.

C'est en l'an 6 qu'Athæna eut une fille qu'elle appella Prométhée. Un voile de mystère recouvrait la princesse car le père était toujours inconnu. L'inquiètude de l'Ordre se tournait vers l'existence de ce père inconnu. Pourquoi Athæna gardait-elle son identité au secret ?

En ces années de guerres répétitives, les chevaliers de l'Ordre n'avait pas de temps à perdre. Au cours de cette même année un nouvel Ordre naissait et très vite, les chevaliers d'Athæna allaient se battre à leurs côtés.

L'Ordre de la Main d'Argent fut fondé par Alonsus Faol. Il forma des Guerriers et des Paladins sacrés dans le but de faire régner la paix dans les royaumes Humains. La Main d'Argent était un ordre de paladins créé au début de la Seconde Guerre par l'Abbé de Northshire. Tirant l'enseignement de la tragédie qui s'abattit sur les Chevaliers d'Azeroth pendant la Première Guerre (ans 1 à 4) et comprenant que seule la foi ne sauverait pas les humains des orcs impies, Alonsus décida de bénir les plus nobles et preux chevaliers de Lordaeron pour en faire des paladins révérant la Lumière, et qui seraient à même de soulager les souffrances des petites gens accablées par la guerre.

Le premier chevalier à être béni par l'abbé dans la Chapelle de Stratholme fut Uther Lightbringer, jeune gentilhomme qui plus tard, prit la tête de l'ordre de la Main d'Argent. Leur tâche principale fut d'assurer la défense et la sauvegarde des habitants de Lordaeron déchirés par la guerre, de soulager les victimes de guerre et de leur montrer que la foi peut les libérer du joug de la Horde ou de toute autres menaces.

Dès la fin des guerres contre les orcs, les paladins de l'Ordre furent célébrés comme des héros et jouirent d'un prestige important. L'Ordre d'Athæna se satisfaisait pleinement d'avoir combattu à leur côté.

Mais l'introduction de la peste en Lordaeron marqua le commencement du déclin des chevaliers de l’Ordre de la Main d'Argent. Un des leurs, le prince Arthas, paladin au destin tragique, leur tourna le dos.

Dans le même temps, un prophète mystérieux rendit visite au Kirin Tor, le groupe des mages de Dalaran et au roi Terenas Menethil de Lordaeron. Rojiraya était présent lors de cette visite. Les seigneurs et le roi ignorèrent les prophéties car ils étaient troublés par une nouvelle peste qui se développait sur leurs terres mais aussi toujours occupés par la menace Orc.

Uther Lightbringer de la main d’argent, Jaina Proudmoore (apprentie du chef du Kirin Tor, Antonidas qui condamna Kel'thuzad) et le propre fils du Roi Terenas, Arthas Menethil, ont été envoyés pour enquêter sur cette nouvelle menace. Ils rapportèrent rapidement que la peste, appelée le Fléau, etait ordonné par le Roi Liche Ner’zhul.

Arrivés aux portes de Stratholme, Arthas Menethil décida de purger la ville entière pour la débarrasser de son infection de zombies. Ce jour fut marqué par l'infâmie, noyant note famille et le peuple de Stratholme dans la mort et les ténèbres.

Arthas voyaga ensuite jusqu’en Norfendre pour combattre les forces de morts-vivants sur leur propre terre et pour assouvir sa soif de vengeance contre le Seigneur de l’Effroi Mal’Ganis. Là-bas, il retrouva Muradin Bronzebeard qui explorait la région à la recherche d’une puissante épée. Arthas s’approcha du but, mais il fut corrompu par l’épée maudite Deuilgivre par la suite. Ainsi équipé, Arthas se débarrassa de Mal’Ganis et cintinua sa chute, guidé par la voix du Roi Liche Ner’zhul.

Les plus pieux des Chevaliers de la Main d'argent et de l'Ordre d'Athæna se sentirent responsables de la transformation du jeune prince, incapables qu’ils furent d’appliquer l’enseignement de la sainte Lumière qui explique que tout individu peut influencer en bien ses congénères. C'est alors que la famille et les deux jumeaux se divisèrent...

Citation :
Chapitre 2 : Roji et la Croisade Ecarlate.

Nombre de Chevaliers survivants des deux Ordres comme le paladin Roji, formèrent la Croisade Écarlate pour continuer la lutte et reconquérir leur patrie. Ce nouvel ordre, souvent excessif, chassa les domestiques d'Arthas avec une cruauté effrayante démontrant ainsi leur détermination, leur folie disait Rojiraya. Mais contrairement à ce qu'avait prévu son frère, Roji rassembla une très grande partie de l'Ordre d'Athæna.

Alarick, chevalier de l'Ordre et amoureux secret de Prométhée était devenu sont plus dévoué serviteur. ensemble ils menèrent une expidition en norfendre afin de retrouver Arthas et de le châtier. Ils tombèrent dans une embuscade lors d'une exploration sur les terres de la Couronne de Glace. Roji ordonna la retraite face à l'immense armée du Roi-Liche et s'enfuit. Mais Alarick, voulant protéger leur fuite, resta avec trois de ses compagnons. Ils moururent face aux armées du Fléau. Juste après, Arthas réssuscita Alarick en chevalier de la mort nourrissant en lui la volonté de se venger contre ceux qui l'avaient abandonné.

La Croisade ne cessait de prendre en taille, puisqu'elle représentait la seule issue pour tous les réfugiés des Maleterres. Néanmoins, l'ordre s'était déjà dénaturé. Le page d'Isillien fut retrouvé avec le couteau de son maître planté dans le dos. L'Inquisiteur expliqua que son page avait été en réalité un membre du Fléau, qui avait tenté de l'assassiner. Isillien fut si convaincant que la Croisade accepta l'histoire sans discuter, et commença à craindre que d'autres morts-vivants, sans doute déguisés par des nécromanciens, ne se soient infiltrés dans leurs rangs. Il y eut une quarantaine générale après laquelle tous les membres de la Croisade furent déclarés sains. Roji interprèta cela comme le deuxième jour d'infamie après la purge de Stratholme.

La haine des morts-vivants par les chefs de la Croisade se transforma bientôt en paranoïa. Tout ce qui ne portait pas le tabard de la Croisade était susceptible d'être un mort-vivant déguisé ou un agent du Fléau. La Croisade se mit à attaquer les réfugiés qu'elle accueillait et à représenter un danger pour toute personne incapable de prouver en quelques minutes qu'elle n'était pas un mort-vivant. Rojiraya condamna cette folie et les accusèrent d'être tombés dans d'obscures pratiques. Le prêtre et intendant d'Athæna entra alors en guerre contre la Croisade écarlate.

Roji, qui était pourtant un paladin de nature très sévère et combatif, ne pu se soustraire à cette déchéance et quitta la croisade écarlate accompagné de tous les chevaliers conscient de cette grave dérive. Honteux des évènements, il ne put humblement retourner vers son frère. En l'an 23, il partit alors à la reconquête des origines de leur famille en formant un nouvel Ordre, celui de Prométhée. il jura au côté de ses deux plus fidèles amis Braegan et Braggat de reprendre un chemin digne de la Lumière.

Citation :
Chapitre 3 : Rojiraya et l'Aube d'Argent.

Pendant toutes ces années, Rojiraya menait aussi son combat. Avec ce qu'il restait de l'Ordre d'Athæna, il rejoigna l'Aube d'Argent. Il était persuadé que celui était digne de vertu. En effet, l'Aube d'argent était une organisation qui ne faisait aucune distinction entre l'Alliance et la Horde, mais qui tentait d'unir tous les peuples d'Azeroth dans sa lutte contre le mal. Le prêtre à toujours était convaincu que la vrai menace était le Fléau et que les Orcs pouvaient alors être de précieux alliés.

L'Aube d'Argent traquait tous les individus sinistres et maléfiques. Cependant, l'organisation concentrait surtout ses efforts sur une région d'Azeroth où le mal règnait en maître depuis trop longtemps : les Maleterres de l'Ouest et de l'EST du Lordaeron. Des détachements de l'Aube d'argent gardèrent les entrées de ces territoires à la Barricade (entre les Clairières de Tirisfal et les Maleterres de l'ouest) et à la pointe du Noroît (un défilé étroit qui relie le sud des Maleterres de l'Ouest aux montagnes d'Alterac). Ils possèdaient aussi un avant-poste dans les Maleterres de l'Est, la chapelle de l'Espoir de lumière, à l'est de la Croisée de Corin.

Rojiraya espèrait en secret que son frère reviendrait vers lui. Deçu d'apprendre la création de l'Ordre de Prométhée, le prêtre commençait à perdre peu à peu espoir. En l'an 24, lorsque les conflits reprirent entre l'alliance et la horde alors que le monde regorgé déjà assez de malheurs, Rojiraya abandonna la lutte et pris congé à sombreconté. C'est le Nain Bogdan, son plus fidèle ami, qui reprit ensuite le flambeau pour à son tour prendre congé en l'an 26.

Citation :
Chapitre 4 : La naissance d'un nouvel Ordre.

An 27, de nos jours...
Lorsque le paladin Roji quitta la croisade écarlate, il fut suivit par ses plus fidèles capitaines Braegan et Braggat. Toutefois, tous ne le suivèrent pas et préférèrent rejoindre l'Ordre d'Athæna. Ces derniers choqués par les actes de la Croisade Ecarlate conclurent que seule la sagesse permetterait de se venger d'Arthas sans connaître le même destin funeste. Il arrive en effet que la vengeance assombrisse le coeur des hommes jusqu'à les noyer dans une haine incontrôlable. Ne voulant pas revenir auprès d'Athæna à cause de son orgueil, Roji retourna à Kharanos en Dun Morogh et créa l'Ordre de Prométhée.

L'année précèdente, L'Ordre d'Athæna eut un nouvel intendant. Avant son départ, Bogdan confia le titre d'intendant à Grégorian. Ce guerrier à la conscience tranquille (Son immense sérénité lui valut ce titre), est un ancien compagnon d'arme du Nain Bogdan. Ensemble, ils avaient combattus longuement en Silithus. Grégorian mena une action tout à fait propre à sa personne. " Le temps est venu de reprendre notre souffle vital ", voilà ce qu'il décrèta dès son investiture. Depuis environ une année, Grégorian s'etait donné pour mission de restructurer et de rassembler un Ordre éparpillé à travers tout Azéroth. Suite à ces 6 années de souffrance, les chevaliers commençaient réellement à être à bout de souffle et ces mois de répit allaient avoir un impact décisif pour la suite.

Puisque L'Ordre d'Athæna s'était installée à Hurlevent afin de retrouver cette période de "paix", Roji décida à contrario d'organiser le nouvel Ordre de Prométhée à Forgefer, évitant ainsi toutes ambiguïtés et confusions dans le serments des chevaliers. Car le paladin commençait à ressentir le trouble au sein des hommes et la nostalgie de la famille Erkagan qui était réunie au complet autour de l'intendant Alexandre. Mais il savait aussi au fond de son coeur qu'il n'arriverait jamais à être son frère, celui qui pouvait tous les rassembler.
(Episode 2)

Néanmoins la création de l'Ordre de Prométhée eut son lot d'espoir et de réussite. Après plusieurs mois de recrutement acharné, Roji put lever une force assez importante pour combattre sur plusieurs fronts en même temps (En silithus, aux Malterres et aux carmines). Fort de ce succès, la paladin décida de commencer les préparatifs de la grande expédition pour le Norfendre et de lancer ainsi ce qu'il appellait : "La grande Croisade". Il demanda audience au conseil des trois marteaux pour leur présenter ce projet et demander leur aide. Roji avait encore besoin d'une aide financière considérable pour composer une flotte digne de ce nom et de guerriers redoutables pour gonfler ses rangs. Il fallait reconnaître que les Nains ne manquent ni d'argent, ni de guerriers qui chargent à la demande.

Toutefois, le conseil fut étonné, inquiet, de constater que l'esprit combatif du paladin était toujours aussi vindicatif. Il n'avait pas oublié qu'il combattait pour la Croisade Ecarlate il n'y a encore pas si longtemps. Le roi des Nains demanda au Paladin de faire preuve de patience et de mesure. Le paladin resta calme et prononçà d'une voix grave : " les forces maléfiques sont victorieuses lorsque les gens de bien n'agissent pas ". C'est pourquoi roji prit la décision de partir seul vers les terres gelées sans cette aide supplémentaire. Après tout, les forces de Prométhée etaient non seulement très puissantes grâce au rassembler de nombreux chevaliers mais aussi avec le recrutement de nombreux Draeneis arrivés récemment en Azéroth.

En fin de compte, le destin de l'Ordre de Prométhée allait être très différent et bien plus glorieux. Sortant de la salles du Trône de Forgefer, Roji apprit par des agents du renseignement que les troubles au nord des Carmines s'accentuaient. Certains d'entre eux évoquaient même une nouvelle menace pour Hurlevent et Forgefer. Soucieux de partir en Norfendre et de laisser le royaume "sans défense", il envoya un vieil ami Nain, agent au nom de code Pelican, vérifier l'ampleur de cette menace. L'expédition de celui-ci confirma les craintes évoquées. Nefarian avait rassemblé une armé conséquente dans les hauteurs de Blackrock et se préparait à la guerre !

Roji se résigna à ne pas partir en Norfendre tant que le dragon noir menaçait le royaume. Pour en finir très rapidement, il sema inconsciemment les petites graines qui allait donner naissance à l'arbre de la renaissance de l'Ordre tout entier. Pelican le persuada de faire appel à tous les alliés disponibles. Alors le paladin envoya le général Neds quérir de l'aide auprès de Næji. Cette prétresse qui avait énormément d'influence auprès de l'Ordre d'Athæna, comprit que l'occasion de réunir les deux Ordres s'était enfin présenté. Sans difficulté elle obtenut l'aide inconditionnelle de Grégorian, commandant la première armée, qui prit la marche vers Blackroc. Sans vraiment s'en rendre compte, les deux Ordres divisés, l'une sortant de Hurlevent et l'autre de Forgefer, remarchèrent à l'unisson vers un même destin. Cependant, le général Neds n'envoya pas la deuxième et troisième armée. L'agent Pelican utlisa ainsi cette unique opportunité pour convaincre les plus anciens dirigeants de l'Ordre de revenir à leur place afin de réunir définitivement l'Ordre morcellé aujourd'hui...



    Les articles


- Prométhée II : Information Braggat.
- Prométhée III : Le destin d'Iresthan.
- Prométhée IV : Jira et la chute d'une étoile.
- Prométhée V : Les trois armées.
- Prométhée VI : Les Lettres pour Benathor.


    Les épisodes


- Episode 1 : Le prologue
- Episode 2 : L'ombre du dragon
- Episode 3 : Dans l'antre de l'Aile Noire
- Episode 4 : L'affliction de l'âme
- Episode 5 : Winter is coming...
- Episode 6 : L'intendant de l'Ordre
- Episode 7 : Le courroux du Roi Liche


    post-scriptum


Citation :

Si vous avez aimé notre "travail", je vous invite à nous accompagner sur youtube en vous abandonnant sur notre chaîne ou à nous rejoindre dans notre groupe facbook. Dans ce dernier vous pourrez suivre les dernières nouvelles concernant la guilde et sa saga. Grâce à celui-ci vous pourrez aussi donner votre avis, vos conseils ou exprimer toute sorte d'idée ou d'attente en rapport à la série.

- La chaîne Youtube de Prométhée
- Groupe facebook

Quoi que vous décidiez, nous continuerons à poster ici même chacune de nos nouveautés.

Nous vous remercions sincèrement, l'équipe de Prométhée-Eitrigg.

____________________________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
http://promethee-eitrigg.forumactif.com
Lùv
honoré
honoré
avatar


MessageSujet: Re: Les Chroniques de Prométhée   Jeu 11 Sep - 2:10

c'est trop cool, j'avais regardé par ci par la ^^, du sacré boulot en tout cas !
mais on peux trouver où l'épisode 2 avec du son? apparement y'a un petit bug de droit d'auteur
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques de Prométhée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Les Chroniques de Narnia : Le Voyage du Passeur d’Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prométhée :: Taverne du bout du monde :: Le journal de Prométhée-
Sauter vers: